Voilà l’été, voilà l’été….

Ça y est, nous y sommes. Nous sommes à cette période de l’année que presque tout le monde attend : je veux bien sûr parler de l’été. Soleil, jardin, balades, barbecues et vacances.

Nous ne sommes qu’au tout début de l’été. Soyons patient et dans quelques jours Juillet sera là. Et puis bien sûr Aout viendra juste après. Si comme beaucoup d’entre nous vous pensez encore en termes de vacances scolaires, alors plus que quelques jours et c’est l’esprit farniente, maillot de bain et chapeau de paille « qui va nous habiter ». Youpi !

Le temps des moissons

A la campagne, e début de l’été, c’est surtout la période des moissons. Les blés sont secs et ondulent au gré du vent. Chez nous, en Touraine, elles ont déjà commencé et au fil de mes balades, j’ai pu ramasser des tiges de blé qui ont été oublié.

J’adore les bouquets de céréales : blé, orge, millet et même poupées de maïs. Pas besoin de les arroser et leur durée de vie est quasi annuelle. Le blé se suffit à lui-même mais il s’entend aussi très bien avec la lavande et forment une très belle déco campagnarde.

Et oui, une trentaine de tiges de blé sec dans un vase ou un pot en grès, et vous voilà transportés au milieu d’une  campagne tranquille et paisible. Ça vous dit ?

L’art des bouquets de blé

Depuis quelques temps, l’art des bouquets séchés est revenu sur le devant de la scène. Et on trouve dans les boutiques de déco des idées pour utiliser des tiges de blé séchées. Mais si vous voulez impressionner  vos amis et vous impressionner vous-mêmes, vous pouvez passer à la vitesse supérieure et essayer de vous lancer dans la création de bouquets de moisson.

Un Bouquet de moisson en cadeau

Ces merveilleux bouquets sont, à la base, un cadeau que faisaient les travailleurs à la femme de l’agriculteur. C’était la coutume d’offrir un grand repas à tous les moissonneurs pour fêter le dernier jour de la moisson. Et c’était Madame qui passait du temps derrière les fourneaux. Pour la remercier, on lui offrait un Bouquet de Moisson. Ce bouquet devait protéger la famille et assurer une bonne récolte pour l’année suivante. Cette coutume n’existe presque plus. Mais, certains pays de l’Est comme la Pologne, fêtent encore dignement la fin des moissons et les Bouquets de Moisson sont devenus des vrais œuvres d’art. Jetez un œil sur les photos et essayez donc de faire pareil : pas facile n’est ce pas ?

Tisser avec des tiges de blé

Allons encore un peu plus loin dans la création et passons au tissage. Le tissage végétal ? Ça vous dit quelque chose ? En fait tout est dans ces deux mots : tissage et végétal. On prend un métier à tisser et on tisse des branches, des feuilles, des fleurs et des tiges de blés secs. Mais pas que et si vous êtes encore accroché au bon vieux tissage textile, vous pouvez ajouter un peu de laine ou de tissu. L’effet est étonnant et ravissant. Bien entendu, c’est un art délicat, fragile et surement pas facile. La patience est le maître mot du tissage végétal. Mais quel résultat ! C’est superbe et tellement original !

Voilà, c’est à vous de jouer maintenant. Vous n’avez plus qu’à aller ramasser quelques tiges de blés dans les champs prés de chez vous et à vous y mettre. N’hésitez pas à faire marcher votre imagination en vous inspirant des idées sur les photos.

Bonne récolte et à bientôt.

1 commentaire

  1. Les blés ont quelque chose de magique comme les herbes de la Pampa. Cette année je ne peux pas en ramener sur Paris. Les champs de ma campagne natale ont tous été ravagé par les orages. Dommage.
    Bel article.Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.