Le goût des vieilles choses

Si vous aimez les brocantes, vous avez forcement commencé une collection. Il y a les collectionneurs de timbres poste, ceux de cartes postales, ceux de poupées anciennes, ceux de ciseaux, ceux de … Je n’irais pas plus loin. Tout est matière à être collectionné.  

Si en plus vous aimez la cuisine, la campagne et les vieilles recettes de grands-mères, je suis prête à parier que vous avez déjà acheté ou eu envie de posséder un de ces vieux ustensiles de cuisine qui font une déco absolument charmante et donne une pointe de rétro à un coin de pièce un peu fade.

Et puisque c’est dans l’air du temps, allons-y, partons à la recherche de ces objets que nos grands-mères gardaient tout une vie.

moulin-à-café
le premier de mes moulin à café

Un petit café s’il vous plaît ?

L’univers de la cuisine est un vrai vivier de vieux objets, il n’y a qu’à se baisser pour en ramasser : vieux couverts en argent, magnifiques et fragiles verres en cristal, plat en faïence ou en porcelaine, nappes et serviettes brodées main, balance en cuivre. Il y en a tant qu’il faudrait tout un blog pour en parler.

Mais revenons aux objets les plus simples et les plus courants. Le Moulin à café est un des objets de l’art populaire le plus collectionné. Les mylokaphophiles sont très nombreux et certains ont des collections vraiment très riches.

moulin-à-café
ce moulin à café est moins classique que les autres : il est tout en hauteur avec un grand réservoir.

Parlons un peu histoire….

C’est en 1669 que le café est introduit en France. Il est livré en grains bien entendu. Le café moulu sous-vide  n’arrivera que quelques siècles plus tard.

En attendant, la noblesse veut son café et pour le moudre on utilise les moulins à épices. Des moulins luxueux et très fragiles.

Puis vient le temps où le café se démocratise et trouve, peu à peu, sa place dans tous les foyers.

Moudre son café n’est pas une mince affaire et comme d’habitude, on trouve toujours une idée pour se faciliter la tâche : le moulin à café manuel est inventé. Il ressemble beaucoup au moulin à épices mais il est plus grand, plus robuste et plus simple.

Comme tout les objets utiles, le moulin devient un élément essentiel et donc s’adapte à toutes les situations. Et c’est ainsi qu’il existe des moulins de comptoir( énorme),des moulins muraux, des moulins militaires, des moulins de voyages et bien d’autres.

moulins-à-café
3 moulins à café et un tout petit moulin à poivre

Le Mylokaphophile :

Collectionner les moulins à café est un vrai régal, il suffit d’aller sur des brocantes pour découvrir quelques beaux spécimens. La difficulté vient d’en trouver des différents et des originaux. Et puis plus l’objet sera original et rare plus les prix seront élevés. Si cette passion vous dévore sachez qu’il vous faudra voyager car les moulins à café sont très différents d’une région à l’autre.

Balade chez des collectionneurs :

Pour vous donnez une idée de ce qui vous attend si vous tombez dans le merveilleux « piège »  de la collectionnite aigüe, je vous donne 3 liens de  Mylokaphophiles qui ont bien voulu partager leur passion sur Internet .

-La très belle collection de Maurice Chapuis en photos sur Pinterest :   https://www.pinterest.fr/pascalchapuis/moulins-%C3%A0-caf%C3%A9-collection/

-Sur You Tube, Bernard Prioux vous fera faire un petit tour dans son musée : https://www.youtube.com/watch?v=5KDJXQCJcqA

-Et le blog d’Evelyne, simple mais très riche en photos : http://moulin-a-cafe.kazeo.com/

moulin-à-café

Les quelques photos de cet article sont celles de mes moulins à café personnels. Ce n’est pas une collection, ce sont juste des objets de décoration qui me sont très utiles pour mes photos de cuisine.

Je vous souhaite une très bonne journée à tous et profitez bien de votre temps libre.

9 commentaires

  1. Je suis une collectionneuse de tout.Je fouille partout pendant un an, jusqu’à l’obsession puis j’arr^ùete et je change d’objet à colectionner.En ce moment ce sont les vieux briquets d’avant les années 50.

  2. Je collectionne les ours en peluche d’avant 1950 et c’est plus compliqué depuis que j’en ai une centaine et les prix sont de plus en plus élevé.J’aime bien l’idée de la collection c’est presque revenir en enfance.

    1. commencer une collection c’est toujours entrer dans un autre monde. On découvre, on recherche, on fouille et souvent on rencontre des gens formidables et passionnants.

  3. Je crois qu’a partir d’un certain âge on collectionne tous quelque chose; moi ce sont les vieilles dentelles et les vieux chapeaux.J’ai maintenant une jolie collection et j’en suis très fière. Belles photos

    1. Bravo pour la collection de vieilles dentelles. J’en ai trouvé quelques uns mais elles étaient tellement fragile que j’ai renoncé à en avoir plusieurs.

  4. Belles photos; Une collection n’est jamais anodine, c’est le début d’une belle histoire avec un objet. Jolie poupée de chiffon. L’avez-vous fabriquée vous même? Ou achetée peut-être? Ou pourrais-je en trouver une pareille? Merci.

  5. A partir de 40 ans nous devenons tous des collectionneur, c’est dans notre nature. Moi, je collectionne les jumelles de théâtre et les affiches de cinéma. Assez difficiles à trouver mais lorsque j’en déniche en bon état et à prix correct je suis folle de joie. Photos très jolies.

    1. Oui,chiner,fouiller et finalement trouver un objet qui va enrichir sa collection, ce n’est rien d’autre qu’une partie de plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *